Dirigé par le Dr. Alexandre Hostettler, chef de l'équipe « Surgical Data Science » de l'IRCAD, avec Toby Collins, directeur de la recherche et le Dr.Flavien Bridault, directeur du développement, développe ses travaux sur la thématique de la chirurgie augmentée.

L'objectif de l'équipe « Surgical Data Science » de l'IRCAD, est d'améliorer les conditions de la chirurgie, en "augmentant" les compétences du chirurgien et l'efficacité des manœuvres chirurgicales, par le développement de nouveaux instruments et grâce aux ressources du numérique. Ainsi, les chirurgiens bénéficieront dans le futur d’une vision, d’un geste et d’une prise de décision « augmentés ».

En 2018, les membres de l'équipe de l'IRCAD ont organisé un atelier d'informatique appliquée à Kigali pour mesurer l'intérêt et le niveau de connaissance en recherche médicale. Surpris par l’intérêt suscité et le niveau de connaissance des participants à l'atelier, les membres de l'équipe de l'IRCAD ont été plus que jamais convaincus de la nécessité de créer un département de R&D à l'IRCAD Afrique. C’est ainsi que le département R&D de l'IRCAD Africa a été lancé avec une équipe de 3 ingénieurs R&D travaillant en étroite collaboration avec l'équipe existante de l'IRCAD France. Depuis lors, l’équipe s’est agrandiE pour et est compose de 6 ingénieurs et d'un doctorant.

L'ambition de l'équipe de l'IRCAD Africa « Surgical Data Science » est de se développer et de devenir la plus grande équipe de recherche et de développement médicale du continent africain, et de passer d'une équipe de sept personnes en 2020 à une équipe de quarante personnes en 2025. La croissance de l'équipe « Surgical Data Science » a été soigneusement planifiée pour atteindre l'objectif fixé. L'IRCAD favorise la croissance au sein de l'équipe, ce qui permet à certains membres de l'équipe IRCAD Africa de poursuivre des doctorats à Strasbourg par l'intermédiaire de l'Université de Strasbourg et de revenir à l'IRCAD Africa pour appliquer les connaissances acquises. L'équipe comprendra des stagiaires, des ingénieurs, des doctorants travaillant au centre IRCAD Africa à Kigali-Rwanda. L'équipe travaille en étroite collaboration avec des chirurgiens africains pour relever certains des défis rencontrés dans la salle d'opération dans le but de développer une solution abordable grâce à la technologie.

L'équipe de science des données chirurgicales a choisi de donner la priorité à la recherche en chirurgie augmentée sous l'échographie guidée, car elle est la plus utilisée en salle d'opération en Afrique. L'intelligence artificielle permet désormais de traiter en temps réel les images prises par échographie, ce qui permet d'extraire des informations riches et dynamiques. Grâce à ces informations, la détection et la caractérisation des tumeurs et des pathologies deviennent plus faciles et ce qui rend leur traitement plus aisé.  L'équipe collabore avec une entreprise afin de développer une nouvelle génération d'imagerie échographique qui sera proposée à un coût abordable.